Deuxième conte Troll !

Forum sur l'actualité de la série signée Arleston-Mourier.

Modérateur : nitrik d

Répondre
Avatar du membre
~ Altepa Troll ~
Mouche à Troll
Messages : 12
Enregistré le : 27 janv. 2017, 19:39
Localisation : Souardie (Village Troll de Phalompe)
Contact :

Deuxième conte Troll !

Message par ~ Altepa Troll ~ » 01 févr. 2017, 16:16

Je vais à présent vous narrer, chers amis, l'histoire du Troll propre (oui, c'est pour ça le blanc lol) :

C'était un troll comme les autres, qui se nomait Lampapët.
Petit déjà, il se roulait dans ses excréments, se vomissait dessus, faisait des batailles de bouse de pétaures, mais quand il grandit, ses parents commencèrent a avoir peur...
Leur petit ne dégageait pas cet incroyable fumet dont les trolls sont si fiers et cela ne vint pas avec le temps.
Il se fit chamailler par ses amis, et personne ne s'intéressait à un "faux troll"... Les trollettes s'eloignait de ce mâle qui n'était absolument pas viril et Lampapët, déprimé, fugua.
Il essaya de s'integrer dans un village humain mais un troll resste un troll et les hommes ont pour habitude de detester qu'on leur croque la jambe, même juste pour goûter.
Le jeune troll, tout déprimé, alla vers une falaise et sauta dans l'eau remué, ce qui n'est pas très troll (ni très drôle lol) mais bizarrement, Lampapët ne mourut pas (un miraculé ??? :puppyeyes:).
Il s'échoua sur la plage, à moitié recouvert de varechs et d'algues, il voulut s'épouster, se nettoyer, s'allonger dans la boue, quand il vit une mouche arriver puis une deuxième puis trois, quatre, cinq !
Il rentra dans son village, fier, et s'y fit une vraie vie.
Quand il commençait à sentir bon, il retournait à la mer mais bien sûr, quelques petits malins essayèrent de le contrarier en lui disant que les mouches n'était pas là pour lui mais il répliquait toujours : "Un jour, les mouches m'aimeront pour ce que je suis !"
Car en effet, il demanda qu'après sa mort, on mette sa carcasse au soleil, pour que les mouches vienne.


Ainsi se termine l'histoire du Troll propre qui découvrit dans un geste de désespoir le moyen de se faire accepter :wink:
C'est beau... Sniff... Non... ? :pleur1: *Sensiblerie trolle*
KOOOOOOLÈS... !!! :pleur1:

Répondre